05 février 2006

La concretisation d'un long projet (episode 1)

Tout d'abord, nous voulons nous excuser car les accents sont exclus du language, nous vous rappelons que la langue ici c'est l'anglais.

Revenons a notre depart pour Malta :

Les billets enfin en poche (ils avaient disparus) nous partons donc pour l'aeroport de Saint-Exupery (Merci pour le pere a NIco).

Apres une courte nuit passee sur la moquette rouge ou, pour certains sur les chaises longues, de l'aeroport, nous avons embarque vers 8h25. Premier passage de douanier, et les peripeties commencent : deux boulets oublient d'enlever leur couteau de le leur bagage a main, un autre a des degaines dans le sien les douaniers se renseigne et le laisse passer. Pour les deux autres, ils doivent retourner a l'enregistrement.

Mesdame et monsieur, bienvenu a bord du boeing 745 a destination de Rome.

Arrive a Rome changement de terminus, passage douanier oblige. Mais a la difference des francais, ils ne veulent pas des degaine. Et ben cela c'est transforme en galere, il a fallu trouver l'enregistrement du vol en solo et en abandonnant ses collegues, je vous laisse imaginer...

Ladies and gentleman, welcome to the boeing 711, air malta, at destination from malta.

eRRATUM pour le message de romain, nous avons donc foulle le sol maltais a 13h45, sous une chaleur de 20C et un soleil de plomb.  Et un grand OUFFFFF de soulagement (dans tous les sens du terme) pour certains.

Maintenant il ne restait plus qu'a trouver un logement. Pour cela, un voyage de 1h dans les bus Maltais un regale. Rencontre d'une francaise qui nous indique une bonne auberge!!!!!(rf : la classe americaine), si vous ne comprenez pas revisez vos classique.

Direction l'auberge avec tous nos bagages, une autre galere commence : une bonne marche, de 20 min,  dans les rues de SLiema et enfin nous voici devant cette auberge de jeunesse. Rencontre encore, et oui, de deux francaise qui nous dit que les responsables ne sont pas la, mais elles nous donne un numero de tel.

Appeler avec des cabines a pieces depuis maltes, c'est super pour te faire peter un cable. Si tu arrive a la faire FONCTIONNER : Ca coupe toute les trentes secondes et c'est un vrai gouffre a fric.

Au bout d'une heure ils arrivent enfin et nous pouvons enfin nous poser (Heureusement car la tension au sein du groupe commencait a faire son apparition).

Nous habitons donc dans un grand appartement ``cosmopolite`` qui fait penser a la colloque.

Le soir, sous les conseils de Karim, direction pachtville, et pour pas nuire a sa reputation, je vous laisse imaginer la suite, c'est cHaud...

ARvi

Posté par gouttedeau à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La concretisation d'un long projet (episode 1)

Nouveau commentaire